Voir les promotions

Actualités de Février 2015

De nouvelles perspectives favorables pour les crédits

L’année 2014 aura été marquante pour le crédit à la consommation. Du point de vue de l’activité d’abord, avec une croissance de la production qui s’est confirmée sur l’ensemble de l’année, après trois années de baisse. D’un point de vue réglementaire également, avec l’entrée en vigueur de la loi Hamon en mars 2014, dont certaines mesures ont déjà pris effet ou vont se concrétiser en 2015. Ceci, dans un contexte porteur pour l’octroi de crédit, compte tenu des mesures monétaires annoncées fin janvier par la Banque Centrale Européenne (BCE).


Un marché porté par les prêts personnels et les financements automobiles

Annoncée comme celle de la reprise du crédit dès les premiers mois, l’année 2014 a bien confirmé sa promesse. Dans son bilan publié début février, l’association Française des Sociétés Financières (ASF) annonce en effet une production annuelle en hausse de 1,1 % pour l’ensemble de l’activité des établissements spécialisés en crédit à la consommation. Les prêts personnels, en particulier, ont progressé de 3,1 % en 2014. Représentant un tiers du total de la production annuelle, ils sont passés en tête des produits de financement.
Les financements automobiles ont également bien progressé l’année passée, portés par la location avec option d’achat pour les véhicules neufs (+17,6 %) et le crédit auto pour les voitures d’occasion (+5,4 %).


De nouvelles mesures pour mieux comparer les crédits

La loi de consommation Hamon, adoptée en mars 2014 a introduit de nouvelles mesures l’année dernière, notamment la possibilité de changer son assurance de prêt pour des garanties équivalentes moins chères. D’autres mesures favorables aux consommateurs, permettant de réaliser des économies, prennent effet en 2015 :

  • L’affichage du taux annuel effectif de l’assurance (TAEA) est effectif depuis le 1er janvier 2015 : ce taux permet de comparer le coût réel de l’assurance de prêt proposée avec l’offre de crédit.
  • La proposition d’un crédit amortissable en alternative au crédit renouvelable pour toute demande de crédit d’un montant supérieur à 1 000 euros (d’ici l’été 2015, en attente du décret d’application) afin de faciliter les comparaisons.

Des conditions de crédit plus avantageuses

Le 22 janvier 2015, la BCE a annoncé des mesures d’assouplissement de sa politique monétaire à compter de mars 2015. Ces mesures devraient avoir un effet baissier sur les taux d’emprunt des Etats, qui servent de référence pour fixer les taux des prêts immobiliers. Une occasion à saisir pour réaliser un projet immobilier ou renégocier son crédit immobilier en cours et retrouver du pouvoir d’achat pour de nouveaux projets.

Allo-Credit vous invite à vérifier les éventuels changements législatifs depuis l'écriture de cet article.

Mentions légales

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. Le regroupement de crédits suppose un allongement de la durée de remboursement des crédits et peut donc majorer le coût total de ceux-ci. Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent. L'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 14 jours. Offres sous réserve d'acceptation définitive et après étude des pièces justificatives demandées par nos partenaires. *Cliquez sur le bouton simulation et effectuez une demande chez notre partenaire, une proposition adaptée à votre situation vous sera proposée.

Fonctionnement du site

Notre service est proposé gratuitement uniquement aux internautes en France métropolitaine. Deveo, site 100% indépendant, est un comparateur de crédit rémunéré par ses partenaires (Banques, sociétés de crédit et intermédiaires) qui comprend un nombre limité de sociétés avec lesquelles nous avons conclu un accord. Le contenu du site est proposé à titre d'information et de comparaison uniquement, Deveo ne proposant pas de recommandations et ne commercialisant aucuns contrats de crédit. Bien que nous mettions tout en œuvre pour nous assurer quotidiennement que les informations fournies sont exactes et actualisées, vous devez les vérifier auprès de nos partenaires avant de vous engager.

*Cliquez sur le bouton simulation et effectuez une demande chez notre partenaire, une proposition adaptée à votre situation vous sera proposée ainsi que la consultation des conditions et mentions légales de l'offre en cours.